• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
2000

2000 Collection II, Frac Alsace, Sélestat, France.


Klaus Stoeber pour le FRAC Alsace, Projet exposé au Frac Alsace.

Green house [installation] projet spécifique à l’espace architectural [cimaises de verre transparent] et son site environnant, propose une transformation des espaces en une gigantesque serre. Y sera plantée l’espèce végétale la plus sensible à l’attraction de la lumière solaire : le tournesol. L’intervention fonctionne en relation avec le cycle complet de la fleur, d’avril à septembre : la germination, la croissance, la floraison d’un jaune intense, qui peu à peu s’affirme, puis son déclin, couleur d’or. La forme générale de l’oeuvre repose sur le schéma de croissance de la plante, une double spirale inversée. La mise en oeuvre propose une plantation en pots à l’intérieur du bâtiment, et en pleine terre à l’extérieur, [au nord, jusqu’à la rivière ; à l’ouest jusqu’à la route et au sud jusqu’à l’enceinte murale du jardin]. L’espace ainsi créé prend la forme d’un vaste labyrinthe de 2 400 m2, immense espace déambulatoire. Au centre de ce dispositif, dans une obscurité radicale, est installé un vaste miroir liquide [huile noire]. Une relation privilégiée s’établit entre l’oeuvre et le public, induite par la taille de la plante, la hauteur du capitule, l’intensité de la couleur jaune et la force d’enveloppement de l’environnement. Jaune et rayonnante. L’oeuvre permet à chacun de prendre l’exacte mesure de lui-même et de ses possibilités. Elle tente d’interroger cette architecture dédiée à l’art, tente d’interroger le travail des agriculteurs dans les champs alentour, le travail de l’artiste mis sous verre par l’architecture du FRAC.


 


dominique kippelen