• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home
Actualités


•  2017

« Topografia de uma cidade grande »  RIO, Brésil.  Avec CASA RIO (en cours de réalisation)


Un dispositif dynamique plus qu'une installation questionne la représentation contemporaine de l’espace d’une ville, d’un territoire, sa nature profonde. L’installation se construit, petit à petit, subit des transformations au gré du courant, des pays, des contrées traversées - un processus qui va enrichir à chaque nouvelle étape à travers le monde, la rencontre avec les habitants des villes, des campagnes, des zones intermédiaires, des espaces incertains, des forêts.




                          

                                     

(suite)

Les personnes intéressées à participer (issues d'une école, un village, une université, public ou groupe informel) sont amenées à faire des propositions de formes qui pour elles représentent leur lieu de vie (privé ou collectif,…). Ces propositions se feront sous le mode de dessins, de croquis ou de petits textes. À partir des suggestions, les formes seront fabriquées sur place par un intervenant ou par l’artiste suivant le contexte, toujours en bois d’essences locales, les formes peuvent jouer sur des états différents du bois : brûlé, éclaté, arraché, sous la forme de cendre, … si cela a du sens par rapport à la nature du lieu. Elles peuvent aussi être fabriquées par les habitants eux-mêmes lors d’ateliers si le contexte rend la chose possible, s’inspirer du paysage, des habitats, ayant une dimension collective ou personnelle, réelle ou imaginaire.


« Topografia de uma cidade grande »  An installation created in Brazil during a residence in Sao Paulo, with a vocation to circulate from place to place, urban or rural, in all parts of the world, cities and forests.

The installation is constructed little by little, is transformed by the whim of the moment, and can proliferate from its base to space, in fluid thought. It becomes enriched at each new stage; meetings with towns, intermediaries, uncertainties spaces, forests and their inhabitants. It is a dynamic participative device. The work questions contemporary representations of the space of a town, and its profound nature.  Those interested in participating (from a school, a village, a university, public or informal group) are asked to make proposals for. They represent their place of life (private or collective, ...) These proposals will be made under the mode of drawings, sketches or small texts.

From the suggestions, the shapes will be made on the spot by a craftsman or by the artist accordin to the context, always in wood of local essences, the shapes can play on different states of the wood: burned, broken, Form of ash, ... if this makes sense in relation to the nature of the place. They can also be made by the inhabitants themselves in workshops if the context makes it possible.